Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 18:00

http://img11.hostingpics.net/pics/264867carottes.jpg

La carotte

• Antioxydant : grâce à sa richesse en caroténoïdes (bêta-carotène, lutéine et zéaxanthine) dont elle doit sa couleur orange, la carotte aide à lutter contre le vieillissement prématuré de l'organisme.

 

 

 

• Bon pour le cœur : des études ont montré que la consommation régulière de carottes contribue à diminuer le taux de cholestérol et de triglycérides, notamment grâce à ses fibres et ses puissants antioxydants.

 

• Anti-cancer : la combinaison des caroténoïdes et du falcarinol (composé de la carotte) agirait favorablement sur la diminution du risque de cancers (notamment le cancer du poumon et du sein).

 

• Bon pour les yeux : la carotte est une bonne source de vitamine A, qui, combinée à l'action de la lutéine et de la zéaxanthine, a une action bénéfique sur la vision, notamment nocturne et prévient ainsi les maladies du vieillissement de la rétine comme la cataracte ou la dégénérescence maculaire.

 

• Bon pour la peau : le jus de carotte a un bon effet sur l'hydratation de la peau et donne bonne mine. 

 

Quoi de neuf, docteur ?

 

C'est le paradoxe de la carotte : contrairement à la plupart des autres légumes, mieux vaut la consommer cuite que crue. Ses cellules possèdent en effet d'épaisses parois difficilement perçables par les sucs digestifs. Une grande fraction de la carotte est donc expulsée avant d'avoir pu faire sa livraison d'antioxydants.

 

Une étude de l'Institute of Food Research montre qu'on absorbe 5 % du bêtacarotène présent en la mangeant crue, contre 60 % en la faisant bouillir. Même constat pour le falcarinol, aux vertus supposées anticancéreuses, mais elle doit alors être cuite entière et pas tranchée. Mais la chaleur détruit la vitamine C.

 

La meilleure façon de bénéficier de ses vertus est encore de boire la carotte en jus : les parois sont alors brisées par la centrifugeuse.

 

http://img15.hostingpics.net/pics/309766juscarotte.jpg


Le jus de carotte, vous n'y avez peut-être pas pensé, mais c'est la bonne idée pour faire le plein de vitamines ! 

« C'est une excellente source de bêta-carotène, dont une partie est transformée en vitamine A dans l'organisme. 100 g de carotte couvrent 80% de l'apport journalier recommandé en vitamine A. Le jus de carotte apporte aussi en bonnes quantités des vitamines B6 et K, ainsi que B1, B2, B3, C et E et de nombreux minéraux, notamment du fer, phosphore et potassium. » .

 

Conseils

 

Il est recommandé de ne pas peler la carotte afin de bénéficier de toutes ses propriétés, mais dans ce cas il faut impérativement choisir des carottes cultivées biologiquement. On peut les brosser cela est suffisant. Il ne faut oublier que les fanes de carottes sont intéressantes elles aussi car elles sont antiseptiques dans les problèmes de maux de bouches. Le suc de carottes donne de bons résultats contre la toux.

 

Pour en savoir plus, allez voir ici, ou ou encore là.

 

http://www.geo-trotter.com/asie/images/bugs-carotte.jpg

Merci James !


Partager cet article

Repost 0
11 novembre 2013 1 11 /11 /novembre /2013 19:00

 

Nous passons maintenant aux alicaments naturels et commençons par l'avocat :

 

http://img15.hostingpics.net/pics/166688avocats.jpg

Avocat : Persea gratissima Gaert ou bien selon la nouvelle nomenclature : Persea americana
Famille : Lauracées

 

Habitat naturel

Originaire d’Amérique Centrale, il est aujourd’hui cultivé dans tous les pays tropicaux et subtropicaux du globe comme Afrique du Sud, Californie, Brésil, Israël et Espagne.

 

Constituants

Pulpe: 25 % de lipides, provitamine A, vitamines B, C, E, fer, calcium, potassium, magnésium.
Huile : triglycérides, acides gras insaturés, par ex. acide palmitoléique, glycérides partiels, phospholipides, stérols, caroténoïdes, provitamine A, vitamines D et E.

 

 

C'est un fruit complet dont les vertus cosmétiques sont multiples. Il hydrate la peau, la nourrit et constitue un antirides idéal. Il est donc indiqué pour les peaux sèches, la cicatrisation, l'entretien des ongles et du cuir chevelu, prévention contre la chute des cheveux, les pellicules et les cheveux ternes.

 

Les bienfaits pour la santé

Il est idéal pour les sportifs, pour la croissance des enfants et favorise une bonne circulation du sang. Il fait aussi diminuer le taux de mauvais cholestérol, aide à régler certains problèmes de foie, peut être bénéfique dans le traitement des migraines, les problèmes respiratoires, les gingivites et la prévention de certains cancers. Par ailleurs, il contribue à stabiliser la tension artérielle.

Indications : Digestives, antidiabétiques, emménagogues, stomachiques, laxatives, diabètes, constipation, douleurs de la menstruation, énergie, surmenage, cholestérol, tension artérielle, adoucissantes, cicatrisantes, antirides, hydratantes, peaux sèches, irritations, cernes, vergetures, gerçures, crevasses, purificateur d'air.

 

 

Quelques astuces

Pour laisser mûrir un avocat, il faut le mettre dans un endroit sec avec d'autres fruits comme les bananes et pommes ou l'emballer dans un papier journal.

Si un avocat est déjà entamé et que vous voulez le conserver, l’arroser avec un jus de citron et laisser dans le réfrigérateur.

La purée d'avocat peut être congelée, il faut la mélanger avec un jus de citron au préalable.

Vous  pouvez vous procurer aussi de l'huile 100% avocat, elle a les mêmes vertus cosmétiques que l'avocat nature.

Pour la cuisine, il existe aussi l'huile d'avocat, destinée à la sauce vinaigrette, les grillades, les viandes et les poissons.

 

Pour en savoir plus, voir ici, et encore !

 

http://img15.hostingpics.net/pics/690552avocathuile.jpg


Partager cet article

Repost 0
17 septembre 2013 2 17 /09 /septembre /2013 10:00

 

http://img11.hostingpics.net/pics/999097helichryseitalienne.jpg

 

Nom botanique : Helichrysum italicum (ATTENTION ! celle-ci exclusivement)

Autres noms vernaculaires : Immortelle, Hélichryse italienne, Hélichryse corse

 

Rare et précieuse (son prix est relativement élevé), l'huile essentielle d'Hélichryse italienne ou d'Immortelle possède des propriétés exceptionnelles ! C'est le produit naturel et végétal qui a la plus puissante activité anti-hématome.

 

 

Propriétés :

Anti-hématome très puissante
Anti-coagulante, anti-phlébitique (tonifiant de la circulation sanguine)
Anticatarrhale, mucolityque (dégage les bronches)
Régule le taux de cholestérol (régularise les Apo A et Apo B)
Cicatrisante et astringente cutanée, desclérosante
Antispasmodique et anti-inflammatoire
Stimule la régénération des cellules du foie

 

Indications :


Hématomes (bleus) externes et internes, même anciens, traumatismes, coups
Phlébite, oedème, problème de circulation sanguine, maladie de Raynaud
Varicosités, couperose, érythrose, cyanose
Rhinite, bronchite, encombrement bronchique
Maladie de Dupuytrens, canal carpien
Arthrite, polyarthrite, rhumatismes
Déficience hépatocytaire, hépatite, cyrrhose, hypercholestérolémie
Plaies, cicatrices, vergetures, eczéma, psoriasis, acné, acné rosacée, vieillissement cutané, dermatoses

 

 

Conseils d'utilisation :

Usage externe :
En frictions, en regard de l'organe concerné, diluée dans une huile végétale

Précautions d'utilisation :


L'huile essentielle d'immortelle contient des cétones, molécules généralement neurotoxiques et abortives. Cependant, la sorte de molécule cétonique (assez peu toxique), la fréquence d'application (faible) ainsi que le nombre de gouttes à utiliser (faible) réduisent très fortement les risques de toxicité. (Source : NARD)

Cependant les précautions suivantes doivent être respectées :

Déconseillée aux jeunes enfants (sauf emploi localisé et momentané, et ne dépassant pas 3 à 4 gouttes 3 fois par jour), et pendant la grossesse (sauf emploi localisé et momentané)
Interdite par voie orale chez les enfants et la femme enceinte. Interdite par voie cutanée sur la ceinture abdominale chez la femme enceinte.
Par voie orale : voie interne réservée au thérapeute, utiliser uniquement en cure sur une période courte.
A éviter chez les patients traités par des médications anticoagulantes.

 

http://img11.hostingpics.net/pics/880189helichryseitaliennehuileessentielle.png

Pour en savoir plus, voir > ici, et aussi .

 

http://img11.hostingpics.net/pics/972994helichryse.jpg

Partager cet article

Repost 0
3 septembre 2013 2 03 /09 /septembre /2013 18:00

http://img4.hostingpics.net/pics/426431millepertuis2.jpg

Le millepertuis (Hypericum perforatum)

 

De nombreuses études et controverses tournent autour des vertus médicinales du millepertuis depuis de nombreuses années. Il en ressort toutefois des conclusions unanimes sur le pouvoir de cette plante pour soigner les états dépressifs légers et passagers (notamment en période hivernale où l’organisme manque de lumière), certains troubles émotionnels, l’anxiété et la nervosité, le manque d’optimisme, mais également les troubles féminins comme la ménopause (bouffées de chaleur, transpiration excessive), les règles douloureuses et la cystite.

 

 

Sous forme d’huile macérée ou d’huile essentielle, elle est également active pour soulager les troubles intestinaux, et serait aussi indiquée pour diminuer les inflammations dues aux rhumatismes.

 

Le millepertuis se trouve sous forme de plante fraîche ou séchée, en vrac ou en gélules.

Il est également commercialisé sous forme de teinture mère, d’huile macérée et d’huile essentielle. Plus rare et plus difficile à trouver, l’eau florale de millepertuis sera pour sa part idéale pour les soins de la peau.

http://img4.hostingpics.net/pics/667089Millepertuis3.jpg

 

Utilisation du millepertuis en phytothérapie

 

En phytothérapie, on utilise les fleurs et les jeunes feuilles du millepertuis, cueillies au début de leur floraison. La récolte est ensuite séchée à l’abri de l’humidité et de la lumière.

 

L’infusion de millepertuis :

 

Recette : Ajouter environ 30 grammes de millepertuis séché dans 1 litre d’eau frémissante, laisser infuser une dizaine de minutes, puis filtrer. Prendre deux à trois tasses par jour.

http://img4.hostingpics.net/pics/717325millepertuis.jpg

On trouve également le millepertuis en gélules ou en ampoules buvables en pharmacie et parapharmacie, et en magasins bio.

 

Attention, il faut savoir que les effets du millepertuis ne se manifesteront pas avant un bon mois. Pour un résultat probant sur la dépression légère, il est conseillé de poursuivre la prise de millepertuis pendant au minimum 3 mois.

 

Précautions d’emploi du millepertuis :

 

Le millepertuis est photosensibilisant : en période de prise de millepertuis, il est donc recommandé d’éviter l’exposition au soleil.

Le millepertuis peut également réduire l’effet de certains médicaments (asthme, maladies cardiaques, traitement anticoagulant, cholestérol, sida, chimiothérapie, neuroleptiques), il est donc conseillé de demander l’avis d’un professionnel de santé en cas de traitement médicamenteux lourd et récurrent.

Le millepertuis peut aussi interférer avec la prise de contraceptifs (pilule).

De plus, les femmes enceintes ou allaitantes devront s’abstenir de toute prise de millepertuis sans l’avis préalable d’un médecin.

Enfin, le millepertuis n’est pas adapté en cas de dépression sévère. Il est formellement déconseillé d’arrêter de manière brutale un traitement médicamenteux contre la dépression. L’état de santé du patient pourrait s’aggraver très sévèrement. Dans tous les cas, la dépression est une maladie sévère qu’il est impératif de faire diagnostiquer par un médecin.

 

Interactions dangereuses :

 

Certaines interactions médicamenteuses ont été constatées avec la digoxine (utilisée dans le traitement de l’insuffisance cardiaque), la théophylline (utilisée dans le traitement de l’asthme), l’indinavir3 (utilisé dans le traitement d’infection à VIH), des anticoagulants oraux, la ciclosporine4 (employée contre le rejet des greffes) et certains antidépresseurs.
Ainsi, les patients traités par un antidépresseur inhibiteur de la recapture de la sérotonine comme le Prozac ne doivent pas prendre de millepertuis.

ATTENTION ! Pour les femmes utilisant la pilule contraceptive, cette plante comporte un risque de diminution de l'efficacité contraceptive.

Dans tous les cas, consultez un médecin avant de recourir à ce traitement.

 

 

Pour en savoir plus, voir > ici, et encore !

 

http://img4.hostingpics.net/pics/741025millepertuis4.jpg

Partager cet article

Repost 0
27 juillet 2013 6 27 /07 /juillet /2013 18:00

 

http://img11.hostingpics.net/pics/675082aloevera.jpg

 

En latin Aloe vera ou Aloe barbadensis ou Aloe vulgaris appartient à la famille des Liliacées (comme l'ail, la ciboulette, l'oignon, l'asperge, la tulipe, le lys) et fait partie de la classe des Monocotylédones.

On l'appelle donc communément l'Aloès ou également "Lys du désert".

 

Historique


Depuis au moins 5000 ans, à des époques différentes et dans des régions du monde fort éloignées les unes des autres, l'homme a toujours utilisé l'Aloès pour prévenir ou soigner nombre de ses maux. En effet, maintes preuves archéologiques et historiques témoignent de ses multiples et identiques usages médicinaux dans toutes les grandes civilisations sans aucune exception.

 

Vertus de l'Aloe vera


Il est désormais établi que l'Aloe vera possède de nombreuses propriétés fort utiles à la santé. Ne figurent ici que celles qui sont parfaitement confirmées à ce jour.

 

 

Propriétés de la pulpe de l'Aloe vera


Dermatologiques du fait de ses actions : hémostatique, anesthésique, bactéricide, cicatrisante et anti-inflammatoire (liées à nombre de ses composants, agissant vraisemblablement en parfaite synergie) qui sont toutes fondamentales pour obtenir rapidement la guérison d'une grande part de la pathologie cutanée traumatique (blessures, brûlures, irritations, etc.) ou non traumatique (les dermatoses en général).


Nutritionnelles : dans le cadre de la complémentation alimentaire, la pulpe de l'Aloe véra apporte un appoint en éléments vitaux (acides aminés, minéraux et oligo-éléments, vitamines, etc.) quantitativement peu important mais qualitativement d'une très grande richesse. Cette richesse qualitative débouche sur une bonne rééquilibration organique et augmente la résistance du terrain biologique, lui permettant ainsi de mieux résister aux agressions de toutes sortes (microbiennes, stress, etc.) dont il est en permanence l'objet.


Cosmétologiques du fait de ses extraordinaires actions cutanées : rééquilibration du pH cutané, desquamation des cellules mortes de l'épiderme, hydratation et nutrition de la peau en profondeur, stimulation de la multiplication cellulaire des fibroblastes du derme, qui font de la pulpe de l'Aloe vera un véritable "régénérant" cutané. Actions auxquelles s'ajoutent encore ses propriétés : astringentes, adoucissantes et protectrices, qui en font l'un des plus remarquables produits naturels de beauté que l'on puisse trouver.


Digestives : notamment une bien meilleure digestion des aliments (grâce aux nombreuses enzymes qu'elle contient) avec diminution des putréfactions intestinales ainsi qu'une légère action apéritive et une action tonifiante sur les intestins susceptible de régulariser un transit intestinal ralenti, mais sans action laxative proprement dite.


D'autres propriétés très importantes (anti-ulcéreuse gastrique, anti-diabétique, etc.) sont en cours d'études et en voie d'être reconnues.

 

 

Indications de la pulpe d'Aloe vera

 

Indications générales (par voie buccale) :

 

Etats de fatigue

Etats carentiels

Terrains déficients

 

Indications particulières par voie buccale ou locale :

 

Sphère cardio-vasculaire (par voie buccale) : hypercholestérolémie et artériosclérose avec ses conséquences cardio-cérébrales.

 

Sphère digestive (par voie buccale) : ballonnements et flatulences, mauvaise haleine d'origine digestive, irritation colique, constipation fonctionnelle.

 

Sphère ostéo-ligamentaire (par voie locale externe) : foulures, entorses, tendinites (en association, le plus souvent avec l'application de glace ou d'aimants).

 

Sphère dermatologique (par voie locale externe) qui constitue le champ d'action privilégié de la pulpe d'Aloe vera :

- brûlures à tous les degrés (dont les coups de soleil qui sont des brûlures au 1er degré) et quelles qu'en soient les causes : feu, liquides bouillants, électricité, rayons X, etc.

- engelures, gerçures et crevasses ;

- ampoules, rougeurs (érythèmes) et irritations cutanées en général, notamment l'érythème fessier du nourrisson ;

- écorchures, coupures et blessures dans leur ensemble ainsi que les contusions (bien nettoyer la plaie avant l'application) ;

- ulcères variqueux et ulcérations en général, ainsi que toutes les cicatrisations lentes et difficiles ;

- vergetures (préventivement et curativement) ;

- piqûres d'insectes et prurits de localisations diverses (y compris le prurit anal et le prurit vulvaire chez la femme) ;

- psoriasis, lupus érythémateux et certaines formes d'eczéma ;

- herpès buccal et génital ;

- séborrhée du cuir chevelu, états pelliculaires et chute anormale des cheveux ;

- vieillissement prématuré de la peau (préventivement et curativement).

 

Sphère ophtalmologique (par voie locale externe) : fatigue oculaire, orgelet, conjonctivite, cataracte.

 

Sphère stomatologique (par voie locale interne) :

inflammation des gencives (gingivites), de la langue (glossites) et de la muqueuse buccale (stomatites).

suites opératoires d'extraction dentaire ou parodontales et hygiène bucco-dentaire habituelle.

 

Sphère endocrinienne (par voie buccale) : suite à une expérimentation sur 5000 patients ayant duré 5 ans, la pulpe fraîche de l'Aloe vera incorporée à l'alimentation semble apporter une nette amélioration du diabète gras. Cette importante étude demande toutefois à être confirmée par d'autres travaux.

 

Pour en savoir plus, d'autres vidéos ici et et encore , et puis un site à visiter > ici

 

http://img11.hostingpics.net/pics/822264aloevera.jpg

Partager cet article

Repost 0
15 juin 2013 6 15 /06 /juin /2013 18:00

 

http://img15.hostingpics.net/pics/902191sureau.jpg

Le sureau noir

Nom latin : Sambucus nigra

Noms communs : Sureau, sureau noir, grand sureau

 

Propriétés et vertus du sureau :


Utilisé pour son activité antioxydante, pour réduire le cholestérol, améliorer la vision, renforcer le système immunitaire, améliorer la santé du cœur et lutter contre la toux, les rhumes, la grippe,les infections bactériennes et virales et amygdalites.

Les infusions de fruits de sureau seraient bénéfiques pour les troubles nerveux, maux de dos, et ont été utilisés pour réduire l’inflammation des voies urinaires et la vessie.

 

 

Les baies de sureau sont un remède populaire depuis des siècles en Amérique du Nord, en Europe, l'Asie occidentale et Afrique du Nord, d'où le médicament à base de baies de sureau est étudié et redécouvert. Le sureau est utilisé pour son activité antioxydante, abaisser le taux de cholestérol, améliorer la vision, stimuler le système immunitaire, améliorer la santé du cœur et de la toux, le rhume, la grippe, les infections bactériennes et virales. Les bioflavonoïdes et autres protéines présentes dans le jus ont la capacité de détruire le virus de la grippe. Les personnes atteintes de la grippe qui ont pris du jus de sureau ont eu des symptômes moins sévères et se sentent mieux beaucoup plus rapidement que ceux qui n'en ont pas consommé.

 

Le sureau contient des pigments organiques, tanins, acides aminés, caroténoïdes, flavonoïdes, sucre, rutine, acide viburnique, vitamines A et B et une grande quantité de vitamine C. Les baies sont également légèrement laxatives, diurétiques et diaphorétiques. Grâce aux flavonoïdes, dont la quercétine, est constatée l'action thérapeutique des fleurs et des baies de sureau. Les flavonoïdes ainsi que les anthocyanines sont des antioxydants puissants qui protégent les cellules contre les virus.

Le large éventail de prestations médicales (de la grippe et le rhume, l'asthme, le diabète et la perte de poids) est probablement dû à chaque composant de la plante mis en valeur individuellement.

 

 

Pour en savoir plus : voir ici, ou encore ...

http://img15.hostingpics.net/pics/252327infusiondesureau.jpg

Et on finit avec une fabulette d’Anne Sylvestre :

 

 

http://img15.hostingpics.net/pics/872380bonbonsfleursdesureauricola50g.jpg


Partager cet article

Repost 0
6 juin 2013 4 06 /06 /juin /2013 18:00

Le curcuma (Curcuma longa)

http://img15.hostingpics.net/pics/245741curcuma2.jpg

 

La grande majorité du curcuma provient de l'Inde. C'est un des ingrédients des célèbres 'currys' leur donnant une couleur et une odeur bien caractéristiques. De la même famille que le gingembre, on utilise la racine et le rhizome pour leurs vertus médicinales. La médecine ayurvédique utilise abondamment cette plante pour ses qualités dans les cas d'arthrite et autres inflammations, de même que pour les problèmes de vision. Au cours des vingt dernières années, l'efficacité du curcuma dans le traitement des troubles digestifs et hépatiques a été confirmée par les études scientifiques.

 

 

Le curcuma sera utile dans les cas suivants :

Troubles hépatiques

Troubles digestifs

Traitement des blessures (antibactérien)

Parasites intestinaux

Inflammations aigües ou silencieuses

Arthrite

Cholestérol

Équilibrer le système nerveux

Prévenir ou traiter le cancer

Stimuler le système immunitaire

 

Bienfaits :
L'élément actif du curcuma est connu sous le nom de curcumine, cet antioxydant serait plus actif que la vitamine E. Il semble avoir une grande variété d'effets thérapeutiques. Il protège des dommages causés par les radicaux libres par son effet puissamment antioxydant.

 

Arthrite :
Il réduit les inflammations, il serait même plus efficace que l'hydrocortisone, en réduisant le niveau d'histamine et probablement en augmentant le taux dans le sang de cortisone naturelle produite par les glandes surrénales. Il est aussi puissant que les anti-inflammatoires non stéroïdiens, et ne présente pas les effets secondaires nocifs. Au contraire, il agit comme protecteur hépatique.

 

Protecteur hépatique :
Il protège également le foie contre un grand nombre d'agents toxiques. Des expériences effectuées sur des animaux confirment l'effet protecteur du curcuma contre les effets toxiques de certains médicaments ou substances dommageables pour le foie. Les personnes utilisant régulièrement des médicaments, notamment un usage fréquent d'acétaminophène ou autres analgésiques, de même que les personnes qui consomment régulièrement de l'alcool, devraient recourir au curcuma pour protéger le système hépatique. Le curcuma peut-être utilisé en complément avec le chardon-Marie.

 

Système cardio-vasculaire :
Le curcuma peut aider à abaisser le taux de cholestérol dans le sang et il augmente la fluidité du sang en ralentissant l'agrégation plaquettaire. Cette double action lui confère donc des qualités protectrices du système cardio-vasculaire.

 

Antibactérien :
Le curcuma possède des propriétés antibactériennes qui sont notamment utilisées en cuisine pour prévenir la putréfaction de la viande. Pour prévenir une infection, lors de blessure légère ou égratignure, on peut saupoudrer celle-ci de poudre de curcuma, après l'avoir bien nettoyée.

 

Parasites intestinaux :
Des tests effectués en laboratoire ont confirmé l'efficacité du curcuma à combattre les protozoaires, justifiant ainsi son utilisation dans les cas de dysenterie.

 

Protection contre le cancer :
Le curcuma fait partie de la liste des 9 aliments à consommer quotidiennement pour réduire de plus de 50% la possibilité d'apparition d'un cancer. Cette liste est recommandée par le Dr Richard Béliveau, Directeur du Laboratoire de médecine moléculaire de l'hôpital Sainte-Justine. Un rapport publié dans le Cancer Letters rapporte que le curcuma inhibe la croissance de lymphomes, tumeurs cancéreuses. Certaines études démontrent qu'il aide à prévenir le développement de tumeurs chez les animaux.

 

 

Utilisation :
Il y a plusieurs façons de consommer le curcuma. La meilleure et la plus efficace est dans la cuisine.

Selon le Dr Béliveau, le poivre noir augmenterait de 1000 fois l'absorption de la curcumine. Ce qui explique sans doute la raison pour laquelle dans la tradition indienne, le curcuma a toujours été utilisé dans des mélanges d'autres épices et est toujours accompagné de poivre noir.

Le curcuma est liposoluble, il faut donc le mélanger dans une base d'huile pour augmenter sa biodisponibilité.

Il existe d'autres façons d'utiliser le curcuma, mais elles sont incontestablement moins efficaces que de l'utiliser dans les plats cuisinés ou des sauces.

 

On peut également le consommer sous forme d'infusion. Une cuillère à café de curcuma en poudre pour une tasse de lait ou mieux dans une boisson de soja.
On peut également faire une infusion mixte de curcuma et de gingembre. Faire une décoction de 5 minutes d'un morceau de 2 centimètres de racine de gingembre et ensuite ajouter une cuillère à café de curcuma. Laisser infuser 5 minutes.
Il existe également des capsules de curcuma, souvent combinées au gingembre.

 

http://img15.hostingpics.net/pics/903696curcuma.jpg

 

Pour en savoir plus : voir ici, et aussi ...

 

 

NB : James recommande hautement cette épice (riche en curcumine) mal connue qui doit toujours être associée au poivre (pipérine) pour en démultiplier ses bienfaits sur la santé (large spectre de propriétés médicinales).


Partager cet article

Repost 0
10 mai 2013 5 10 /05 /mai /2013 18:00

http://img11.hostingpics.net/pics/361601ail.jpg

Ail (Allium sativum)

 

L'ail est une petite plante vivace à feuilles linéaires et engainantes, probablement originaire de Sibérie mais cultivé dès l'antiquité au Moyen-Orient, en Egypte, en Grèce ainsi qu'en Chine. Il s'adapte à tous les climats mais donne les plus belles récoltes dans les pays tempérés.

 

 

Substances minérales et oligo-éléments : brome, calcium, chlore, cuivre, fer, iode, magnésium, manganèse, molybdène, nickel, phosphore, potassium, sélénium, sodium, soufre (sous forme de disulfure d'allyle), zinc.
• Vitamines : B1 - B2 - B3 ou PP - B5 - B6 - C - E - Provitamines A.
• Autres substances notables : Une huile essentielle dont le principe actif est l'allicine (à l'origine des propriétés antibactériennes), ainsi que certains bio-catalyseurs enzymatiques et hormonaux.

 

Propriétés générales essentielles :

L'ail est un aliment alcalinisant tonifiant qui :
• a une action fongicide sur certains champignons pathogènes de la peau et une action bactériostatique sur de nombreux microbes ;
• a une action cardio-vasculaire non négligeable : il stimule le cœur tout en régularisant son rythme et provoque une vasodilatation des vaisseaux coronaires et périphériques avec un abaissement de la tension artérielle en cas d'hypertension, assorti d'une action anti-athéromateuse grâce à son pouvoir hypolipémiant qui abaisse le taux de cholestérol et de triglycérides sanguins ;
• augmente la fluidité du sang par son effet anti-agrégant plaquettaire ;
• intervient favorablement sur les troubles de la circulation veineuse (notamment sur les varices et les hémorroïdes) ;
• possède une action antiseptique pulmonaire importante, ainsi que des propriétés expectorantes ;
• stimule ou régularise de nombreuses fonctions digestives grâce à ses propriétés apéritive, eupeptique et stomachique, et ses actions intestinales antiseptique, antiputride et carminative, associées à une action vermifuge (antihelminthique) ;
• présente une action diurétique ;
• possède une action stimulante et antispasmodique sur le système nerveux en général ;
• dispose d'intéressantes propriétés hypoglycémiantes qui le font recommander dans le régime des diabétiques ;
• semble favoriser les réactions d'oxydo-réduction intra-cellulaires ;
• enfin, signalons que de nombreuses études épidémiologiques récentes ont montré un certain rôle préventif de l'ail dans la survenue de divers cancers humains (particulièrement celui de l'estomac et du colon), mais qu'à ce jour, par contre, aucune étude scientifique sérieuse n'a pu confirmé ses prétendues vertus aphrodisiaques - encore mentionnées dans certains ouvrages - qu'il vaut donc mieux définitivement oublier.

Indications principales :

L'ail sera privilégié dans l'alimentation (intégré cru - finement coupé ou pilé - à tous les plats qui s'y prêtent qui sont très nombreux, notamment avec les salades et les crudités) dans toutes les circonstances suivantes :

1) chez le bien portant :

• Pour la prévention des maladies infectieuses en général, tout particulièrement en période d'épidémie (grippale entre autres) et de certains cancers digestifs.
• Prévention de l'hypercholestérolémie et de l'artériosclérose.

2) chez le mal portant :

- Indications générales :

• Traitement des maladies infectieuses.
• Asthénie.
• Anorexie.

- Indications particulières :

• Sphère cardio-vasculaire : Artériosclérose et ses conséquences (hypertension artérielle, infarctus, accidents vasculaires cérébraux, artérite, etc.) - Spasmes vasculaires.
• Sphère respiratoire : Affections broncho-pulmonaires aiguës ou chroniques (bronchite chronique en particulier).

• Sphère digestive : Dyspepsies diverses (pesanteurs gastriques, crampes, états nauséeux, ballonnements, etc.) - Aérocolie - Diarrhée chronique de putréfaction - Parasitoses intestinales (notamment : ascaridiose et oxyurose).
• Sphère uro-génitale : Oligurie - Asthénie sexuelle.
• Sphères diverses : Diabète.
• Voie locale externe, soit tel quel (gousse coupée ou cataplasme d'ail pilé), soit sous forme de jus que vous trouverez dans les magasins de diététique : Verrue - Piqûres d'insectes.

 

Remarques importantes :

- Les bulbes d'ail ne peuvent se consommer frais qu'un ou deux mois par an, mais leur facilité de conservation permet d'en bénéficier toute l'année avec des qualités peu amoindries.

- L'ail est contre-indiqué dans les syndromes pulmonaires congestifs, chez les femmes qui allaitent, chez les sujets ayant les voies digestives irritables et chez les personnes souffrant de dermatoses.

- L'odeur forte et peu agréable communiquée à l'haleine - voire à la sueur - qui résulte de l'ingestion d'ail peut être neutralisée en mâchant lentement deux ou trois grains de café, deux ou trois graines d'anis ou de cumin, à défaut une pomme ou une branche de persil.

http://img11.hostingpics.net/pics/735208ail2.jpg

Pour en savoir plus : voir ici, , ou bien , et encore !

Et avant de partir, admirez la beauté particulière d'une fleur d'ail :

http://img11.hostingpics.net/pics/564936ailfleur.jpg

Partager cet article

Repost 0
25 avril 2013 4 25 /04 /avril /2013 18:00

 

http://img4.hostingpics.net/pics/915141tussilage.jpg

 

Le tussilage, appelé également Pas d’âne.

 

Joli et surtout super plante médicinale, formidable antitussif naturel ("tussilage" dérivé de toux soulage), c’est l'un des plus anciens et des meilleurs remèdes du domaine pectoral.

 

Récolter le capitule floral pour en faire du sirop pectoral, de la teinture mère et aussi simplement les sécher pour la conservation (toujours à l’ombre) …

 

 

C’est une plante comestible qui se mange aussi en salade.

 

http://img4.hostingpics.net/pics/406434entrecotepureetussilage.jpg

 

Propriétés :

dépuratif

légèrement sudorifique

tonique

expectorant

 

Indications (en usage interne) :

bronchite, toux

asthme

trachéite, laryngite

convalescence de grippe

enrouement douloureux (boire plusieurs fois par jour bien chaud avec du miel)

 

 

Pour en savoir plus : voir ici et cette belle photo ...

http://img4.hostingpics.net/pics/845774tussilage2.png

Partager cet article

Repost 0
11 avril 2013 4 11 /04 /avril /2013 18:00

http://img15.hostingpics.net/pics/443075basilicenpot.jpg

 

Le basilic (Ocimum Basilicum) est une plante annuelle facile à cultiver qui peut mesurer jusqu'à 50 cm de haut.

Sa tige est bien dressée et quadrangulaire. Les feuilles vert foncé sont brillantes et de forme ovale avec de très légères dentelures sur le bord.

Les fleurs blanches sont petites et fleurissent dès le mois de juin et jusqu'en septembre.

 

En phytothérapie, les parties utilisées sont les feuilles récoltées du mois de mai et jusqu'en septembre, et les sommités fleuries recueillies de juillet à septembre.

 

Le basilic est originaire d'Asie du Sud. Cependant, on le trouve un peu partout à l'heure actuelle étant donné qu'il est cultivé.

 

Propriétés :

Cicatrisant pour la peau et les muqueuses, antiseptique, emménagogue, diurétique, antiasthénique, stomachique, tonique, combat les infections microbiennes, désinfectant, antispasmodique puissant.

 

Utilisations :

Flatulences, dyspepsie, fatigue générale, spasmes, vertiges, règles insuffisantes, inflammation de la bouche et de la gorge, infections intestinales, anxiété, douleurs gastriques, insomnies, stress, ballonnements, goutte, piqûres d'insectes, douleurs musculaires, acné, asthme, sinusite.

 

 

Pour en savoir plus : voir ici, ou encore ...

 

http://img15.hostingpics.net/pics/693799basilic.jpg

Partager cet article

Repost 0

Bienvenue à vous, Visiteurs !

Je vous entraîne dans un petit voyage vers tout ce que j'aime et qui, d'après moi, rend la vie plus belle et plus douce ! Alors, suivez-moi sur mon chemin alicien ... 

 

Nous sommes façonnés par ce que nous aimons. (Goethe)

Rechercher Un Article

Archives

Recommandations et contact

Pour un surf optimum : Google Chrome !

http://img11.hostingpics.net/pics/715333boutonderose.jpg

Si une image vous appartient et que vous ne

souhaitez pas la voir apparaître sur ce blog,

contactez-moi via commentaire ou

message direct (voir ci-dessous),

je l’ôterai immédiatement.

 

Pour toute communication,

envoyez-moi un message > ici !

 

http://img15.hostingpics.net/pics/522704topblog.jpg

http://img4.hostingpics.net/pics/940413blog2013.jpg

http://img4.hostingpics.net/pics/751130Blogdouceur2.jpg

http://img15.hostingpics.net/pics/969654Lauriers2012.jpg

http://img15.hostingpics.net/pics/864602Blogdor2011.jpg

http://img15.hostingpics.net/pics/559325Excellenceblog.jpg

http://img15.hostingpics.net/pics/574367Lileauxblogs.jpg

http://img11.hostingpics.net/pics/347816iconeproduitqualite.png

annuaire toplien.fr

annuaire référencement